Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Georges Ibrahim Abdallah, une légende vivante.

Publié le 23 Février 2015 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Media - Articles - Presses - Internet

Georges Ibrahim Abdallah, une légende vivante.

Georges Ibrahim Abdallah, une légende vivante, héros mythique du combat palestinien au même titre que Marwane Barghouti et Ahmad Saadate.

Par René Naba

Extraits :

(...) Mal jugé, mal condamné, le cas de Georges Ibrahim Abdallah constitue une ignominie dans l’ignominie. L’ostracisme dont il est l’objet l’a projeté, par contrecoup, au rang de héros mythique du combat palestinien, au même titre que Marwane Barghouti, le chef du Fatah et Ahmad Saadate, le chef du Front Populaire de Libération de la Palestine, indice du nanisme politique des dirigeants tant libanais que français. (...)

(...) Militant pro palestinien d’origine libanaise, emprisonné en France depuis 30 ans, Georges Ibrahim Abdallah est l’objet d’un invraisemblable déni de droit de la part de la France, dans l’indifférence générale de l’opinion arabe et internationale, particulièrement libanaise. Incarcéré depuis 1984, il a battu le record détenu jusque-là par Nelson Mandela (24 ans), le chef du combat nationaliste sud-africain, et revendique désormais le titre de «Doyen des prisonniers politiques dans le Monde», au même titre que Moumia Abou Jamal. (...)

(...) Georges Ibrahim Abdallah, doyen des prisonniers politiques arabes, est l’honneur des Arabes, la conscience des révolutionnaires, le remord vivant des militants de tous bords. (...)

(...) Son incarcération prolongée signe une forme de forfaiture, le propulsant par contrecoup, au rang du symbole du militantisme intégral. Inclinons-nous devant Georges Ibrahim Abdallah, Marwane Barghouti et Ahmad Saadate, ses compères dans la captivité et la dignité. Trois hommes de conviction qui ont transcendé leur clivage ethnicité-confessionnel qui gangrène le Monde arabe pour maintenir vivante la flamme de la Résistance et l’empêcher de sombrer dans la reptilité.

Que leur exemple serve de référence à la génération de la relève. (...)

Lire l'article dans son intégralité.