Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Hautes-Pyrénées : création d'un nouveau collectif de soutien à la libération de Georges Ibrahim Abdallah.

Publié le 16 Janvier 2017 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Actualité - Mobilisation

Janvier 2017 : création du Collectif 65 de soutien à Georges Ibrahim Abdallah. 

LDH, AFPS, Mouvement de la Paix, ANACR, AFDM, ADIRP, PCF, NPA, PG y sont représentés.

Communiqué de presse du nouveau collectif :

Le 6 janvier 2017, a été créé un collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, formé par les organisations suivantes :

La Ligue des Droits de l’Homme Section de Lannemezan

La Ligue des Droits de l’Homme Section de Tarbes et Bagnères

L’Association France Palestine Solidarité

Le Mouvement de la Paix

L’ANACR 65 : L’Association nationale des Anciens Combattants et Amis de la Résistance

L’AFDM : Les Amis de la Fondation pour la Mémoire et la Déportation

L’ADIRP : L’Association départementale des Internés et Résistants patriotes

Les sections PCF de Lannemezan et Aureilhan

La Fédération PCF 65

Le NPA 65

Le Parti de Gauche 65.

Les membres du collectif portent à la connaissance de toutes et tous, un déni de justice pour un homme âgé de 65 ans, détenu, depuis déjà, plusieurs années, au Centre pénitentiaire de Lannemezan.

Résistant progressiste libanais, grand défenseur de la cause palestinienne, Georges Ibrahim Abdallah, arrêté en 1984, condamné en 1987 et ayant purgé sa peine depuis 1999, se trouve toujours en détention, en étant soumis à un traitement d’exception non justifié.

En effet, en 2003, la cour d’appel de Pau avait ordonné pour lui, une libération conditionnelle, rejetée sur appel du Parquet le 16 janvier 2004.

En janvier 2013, après huit demandes de libération, la chambre de l’application des peines, donnait encore un avis favorable, sous réserve d’expulsion au Liban. Le Ministre de l’Intérieur n’a jamais signé…

Le maintien en détention de Georges Ibrahim Abdallah peut être considéré comme un acte arbitraire. Le refus de respecter la loi en portant préjudice à l’individu, est contraire au droit et n’est pas acceptable.

Georges Ibrahim Abdallah doit être libéré.

Contacts pour le collectif 65 de soutien à Georges Ibrahim Abdallah : 06 37 24 52 22

En PDF ici