Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

10 janvier 2012 : Georges Abdallah sera-t-il enfin libre de regagner son pays ?

Publié le 21 Décembre 2012 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Actualité - Mobilisation

Lannemezan

La Cour d'Appel, réunie  ce jeudi 20 décembre 2012 pour statuer contre la décision favorable du tribunal d'application des peines d'accorder la liberté à Georges Abdallah, rendra sa décision le jeudi 10 janvier 2013.

Georges Abdallah ne passera donc pas cette fin d'année dans son pays, parmi les siens.

 

Ainsi en a décidé la justice française qui par la voix du procureur s'acharne à ne pas libérer notre camarade.

L'avocat général de la Cour d'appel, porte-parole du gouvernement et lecteur assidu de ce blog... n'apprécie guère les manifestations solidaires, lesquelles tendraient à faire pression sur la justice française... De même n'est pas apprécié le caractère anti-impérialiste des déclarations de Georges Abdallah, aussi bien en France qu'au Liban, notamment cité : 

" A bas l'impérialisme et ses chiens de garde sionistes et leurs complices réactionnaires arabes ! "

Georges Abdallah, dont la liberté a été refusée depuis 1999 en raison de ses convictions politiques inébranlables, n'aurait-il à présent plus le droit de les exprimer ?

Notre mobilisation ne cessera qu'avec la libération de notre camarade !

Encore récemment :

- le 18 décembre à Pau, un rassemblement s'est tenu devant la préfecture. Le 14 décembre, avait été déposée chez le chef du cabinet du préfet, une lettre réclamant la libération immédiate de Georges Abdallah, signée par 13 organisations. Lire ici.

- le 19 décembre à Bordeaux : alors qu'un rassemblement se tenait devant le siège du PS, un courrier a été adressé au premier secrétaire national du Parti socialiste, Harlem Désir, par la fédération PS 33. Lire ici.

La lutte continue.

Ensemble, Camarades, nous vaincrons.