Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Comité Solidarité/Liberté - Rassemblement pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah à Bruxelles - 8 décembre à 13H

Publié le 21 Novembre 2007 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Soutien - Textes et mobilisations

COMMUNIQUÉ DE PRESSE -  Comité Solidarité/Liberté, Bruxelles, novembre 2007

Objet :
Rassemblement pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
le samedi 8 décembre de 13 à 14 h., face au Consulat Général de France, Avenue des Arts, ( M° Arts-Loi ), 1000 Bruxelles.


Affiche-Liberez-Georges-Abdallah.jpgGeorges Ibrahim Abdallah a aujourd’hui cinquante-six ans, le 24 octobre il commencera sa vingt-quatrième année d’emprisonnement en France.

Né au Liban, il connaît les guerres d’agression de l’État sioniste. Militant du Front Populaire de Libération de la Palestine, il est blessé en 1978 en défendant les populations du sud de son pays.

En 1982, nouvelle et terrible agression israélienne avec appui américain : vingt-cinq mille morts, Beyrouth dévasté, des centaines de civils assassinés à Sabra et Chatila ou disparus dans des camps comme Khiam.

Des organisations libanaises et arabes décident alors de riposter en étendant la lutte aux bases arrière de l’impérialisme. Les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises interviennent en Europe.

Georges Ibrahim Abdallah est arrêté à Lyon en 1984 et accusé de détention de faux papiers, d’armes et d’explosifs. Il est condamné en 1986 à quatre ans de prison. Un service secret français, la DST, manœuvre alors sur injonction directe des autorités américaines et sionistes pour faire condamner le militant à la perpétuité en 1987.

En prison, Georges Ibrahim Abdallah n’a jamais abdiqué. Il continue de défendre la cause des peuples opprimés et d’affirmer sa confiance dans un avenir de révolution sociale. Il reste un vrai militant communiste.

Sa libération est possible selon le code pénal français. En 2003 une décision de la juridiction de libération conditionnelle la prononçait. Un ordre du ministre de la justice, Perben, a immédiatement annulé cette décision de justice. Puis la législation fut modifiée afin que la libération des prisonniers politiques relève d’une « section spéciale » directement inféodée au pouvoir.

Le 10 octobre dernier, cette « section spéciale » a rendu un avis négatif à la demande introduite par Georges Ibrahim Abdallah le 26 juin. A l’occasion de l’audience du 17 septembre, l’avocat du militant, Jacques Vergès, a fait une plaidoirie qui expose clairement les données de la libération et les pressions qui l’entourent. 

Ce texte est disponible sur notre notre site
www.solidarite-liberte.info

Georges Ibrahim Abdallah a fait appel de la décision négative du 10 octobre. L’examen de cet appel est fixé au 20 décembre 2007. Le militant doit être libéré !
Georges Ibrahim Abdallah maintenu en détention, c’est un peu de la cause des peuples, un peu de notre liberté à tous et toutes qui étouffe au fond d’un cachot !
Comité Solidarité/Liberté, Bruxelles
Contacts :       Courriel : solidarite.liberte@hotmail.com 
Téléphone : 0484 983 701
www.solidarite-liberte.info