Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

La guerre coloniale ne se limite pas à la Palestine - Contribution MJP - Journée de la Terre

Publié le 31 Mars 2008 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Mars 2008 - Journée de la Terre

La guerre coloniale ne se limite pas à la Palestine.

L’ensemble du Moyen-Orient est visé par la politique menée par les Etats-Unis et l’Europe derrière l’Etat sioniste. Leur but, c’est d’imposer au Moyen-Orient une fois pour toutes la domination de l’Etat sioniste sur les peuples de la région pour leur faire accepter le rôle qu’on leur a choisi : faire cadeau de leur terre aux sionistes, oublier l’occupation de la Palestine, et surtout normaliser les relations avec Israël en lui fournissant le pétrole, le gaz, la main d’œuvre à bon marché.

Pour y arriver, les Etats-Unis et les sionistes veulent étouffer toute insoumission, éradiquer les poches de résistance que sont le Hamas en Palestine, le Hezbollah au Liban et menacer la Syrie et l’Iran. Ils soutiennent politiquement, militairement et économiquement les gouvernements collaborateurs en Irak, en Arabie Saoudite, les pays du Golfe, la Jordanie, l’Egypte, l’Afghanistan, le Liban et la Palestine.

Pour arriver à leur but, les Etats-Unis et les sionistes exercent une pression et une menace sans relâche sur les populations afin qu’elles abdiquent leurs revendications de justice et d’autodétermination, qu’elles lâchent les mouvements de résistance et qu’elles tombent dans le désespoir, et pour cela ils les affament, les bombardent, les emprisonnent, les torturent, assassinent leurs leaders, provoquent et entretiennent des guerres civiles, détruisent les économies et jettent des millions de réfugiés hors de chez eux.

Tous les prétextes sont bons.

L’Irak qui ne détenait aucune arme de destruction massive et qui n’avait aucun lien avec Al Qaeda subit depuis 2003 une opération de destruction systématique déclenchée par les Etats-Unis soutenus par l’ensemble de la communauté internationale, sur ces deux seuls prétextes, avec comme résultat plus d’un million de morts en 5 ans et près de 4 millions de réfugiés.

Au Liban, l’agression israélienne de l’été 2006, les pressions états-uniennes et les résolutions de l’ONU initiées par la France (1559 et 1701) n’ont pas atteint leur but : désarmer la résistance libanaise et retourner la population contre elle.

La Syrie et l’Iran sont décrétés Etats terroristes, mis au ban de la communauté internationale, boycottés et menacés notamment d’un bombardement nucléaire par les Etats-Unis parce qu’ils menacent la sécurité d’Israël.

Le gouvernement de Sarkozy a dépassé la politique coloniale traditionnelle de la France illustrée en Indochine et en Algérie en rentrant dans les rangs états-uniens et sionistes par la construction prochaine d’une base militaire dans le golfe arabe en face de l’Iran, la participation aux troupes internationales stationnées au sud Liban et l’envoi prochain de 1.000 soldats en Afghanistan où personne ne veut plus aller.

Pendant que les gouvernements arabes traîtres oppressent leur population, la résistance est toujours bien vivante, dans la lutte armée et dans la détermination des familles qui tiennent bon dans les camps, les villages et les villes pour faire échouer le « nouveau Moyen-Orient » rêvé par l’Etat sioniste et ses alliés, et poursuivre la résistance jusqu’à la victoire contre l’occupation et l’injustice.

MJP - Mars 2008
Publié le 31 mars 2008 sur http://liberonsgeorges.over-blog.com