Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Marina Petrella - Violence d'Etat infinie, Vengeance sans fin

Publié le 16 Juin 2008 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Actualité - Mobilisation

En Belgique des camarades sont arrêtés pour délit de solidarité.
En Italie une classe politique revancharde réclame une militante des BR pour l'enfermer à vie, 30 ans aprés les faits pour lesquels elle a été condamnée. Marina est entrée en France aprés avoir été condamnée en Italie. Comme l'a si bien dit la représentante du collectif pour Marina, c'est avec un status de "coupable", de condamnée, que Marina est entrée en France, qu'elle s'est présentée à la préfecture, qu'elle a passé des diplômes, qu'elle a travaillé. Des années aprés, l'Etat français feint de découvrir cette situation de "condamnée" et il renit sa promesse.
Les lignes de défense sont différentes mais la répression est la même.
Solidairité avec toute les vicimes de la répression.


Message de paroledonnée
" L’état de santé de Marina, aujourd’hui à l’hôpital psychiatrique de Villejuif, est de plus en plus préoccupant. Mais nos autorités s’en passent, de cette façon n’accordant aucune valeur aux différents diagnostics qui, tous, parlent de « crise suicidaire majeure ». De plus, elle continue, par lassitude et incapacité, à ne plus s’alimenter.
Il faut qu’elle soit enfin libérée pour pouvoir être soignée. Pour cela, l’abrogation via l’application de la clause humanitaire du décret d’extradition qui la concerne doit être exigée au plutôt. En ce sens, toute initiative directe et autonome de votre part est la bienvenue…

Vous pouvez trouver sur
http://www.paroledonnee.info deux dossiers :
 « Il faut sauver Marina Petrella », portant spécifiquement sur Marina et sa situation actuelle, et « Marina et le réfugiés italiens en France », au caractère plus général. Nous ne vous les envoyons pas du fait de leur poids, mais nous croyons qu’il pourraient vous être utiles pour donner des arguments à la lutte que nous tous ne cesserons de mener contre l’autisme de nos gouvernants, Président de la République et Premier Ministre en tête, afin d’obtenir la libération définitive de Marina. "