Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Nathalie Ménigon est sortie de prison

Publié le 3 Août 2008 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Action Directe

Le 23 février 1987, Le quotidien de Paris titrait "Action directe : Pris - Georges Ibrahim Abdallah : Jugé". Ce journal de l'époque se faisait le porte parole de la bourgeoisie française qui exprimait sa haine contre des révolutionnaires qui avaient décidé de mener le combat contre l'impérialisme et le capitalisme au sein d'organisations de luttes armées. La vengeance d'Etat n'est pas un simple mot. C'est une réalité qui traverse les années.

Il aura fallu plus de 21 ans aprés son arrestation pour que Nathalie Ménigon ne subisse plus la prison. Mais elle continuera à subir le régime de "liberté conditionnelle" durant 5 ans.

Jean-Marc Rouillan
, plus de 21 ans aprés son arrestation n'a passé que deux nuits en dehors de la prison, subissant un régime de semi-liberté/détention agressif. Son dossier de libération conditionnelle devrait être examiné avant décembre 2008.

Georges Cirpriani
, plus de 21 ans après son arrestation subit la rigueur du centre national d'observation de la prison Fresnes. Les six semaines "d'observation de sa dangerorisité" s'arrête le 2 août. Il devrait dans les prochains jours retourner à Ensisheim et attendre qu'une juridiction d'exception décide de le libérer, d'abord en semi-liberté/détention puis en conditionnelle. Son dossier devrait être examiné le 5 septembre 2008.

Notre camarade Joëlle Aubron n'aura pas été libérée par l'Etat. Elle est décédée en suspension de peine, jusqu'au bout combattante et solidaire avec ses camarades d'Action directe.

Régis Schleicher est en prison depuis 25 ans. Lui aussi subit la rigueur du centre national d'observation de la prison Fresnes jusqu'au 2 août.

Georges Ibrahim Abdallah, plus de 24 ans après son arrestation ne sait toujours pas quand sa septième demande de libération conditionnelle sera examinée en appel. La juridiction d'exception qui s'acharne contre lui ne tient compte d'aucun délai juridique. Bientôt deux ans que sa demande de libération conditionnelle est en cours d'examen. Deux ans !!!

Mais Georges Ibrahim Abdallah et les prisonniers politiques d'Action directe sont des révolutionnaires qui résistent et luttent contre le système qui cherche à les anéantir physiquement, moralement et politiquement. Georges Abdallah est le symbole de la lutte contre le sionisme et l'impérialisme. Comme Samir Kuntar qui a été arraché des geôles sionistes, Georges Abdallah doit être arraché des geôles de l'impérialisme français.

Article publié sur  http://liberonsgeorges.over-blog.com/ le 2 août 2008