Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Rennes 2 : Solidarité avec le peuple Palestien, libération de Georges Abdallah

Publié le 16 Janvier 2009 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Soutien - Textes et mobilisations

Dans un texte écrit et diffusé par les organisations syndicales et politiques présentes à l’université, Rennes 2 exprime sa solidarité avec le peuple Palestinien et dénonce l'emprisonnement de Georges Abdallah.

Ci-dessous le texte :.
Drapeau Palestinien
Pour l’arrêt des bombardements à Gaza, pour la solidarité avec la peuple Palestinien

Manifestation samedi 17 janvier 2009 place de la mairie à Rennes/Roazhon à 15h 30

Bombardée et massacrée, la population de Gaza compte ses victimes par centaines. A l’heure actuelle plus de 900 Palestiniens, pour la plupart enfants ou âgés, sont morts et plusieurs milliers de blessés occupent les rares hôpitaux de la bande de Gaza. Le mardi 06 janvier, c’est une école primaire, un abri, qui a été bombardée par l’armée israélienne ! La barbarie de cette "guerre sans merci" n’ébranle pas "communauté internationale" qui a d’ailleurs donné son accord pour l’agression.

Depuis peu, la diplomatie s’est mise en mouvement pour tenter de trouver une solution provisoire. Le conseil de sécurité de l’ONU vient de voter une résolution appelant à un cessez-le-feu. Mais pendant ce temps, Ehud Olmert, premier ministre en sursis poursuit une féroce guerre de destruction contre la population palestinienne.

Pourquoi un tel acharnement contre la population palestinienne ? Le Hamas n’est qu’un prétexte pour l’Etat israélien. Celui-ci a beau jeu de s’indigner de tirs de roquettes, alors qu’il n’a jamais cessé de persécuter le peuple palestinien ! Notamment sur la bande de Gaza, qu’il a transformée par son blocus militaire en prison et en mouroir à ciel ouvert, et alors même qu’il continue depuis 1948 d’expulser les palestiniens de leurs terres et de coloniser leur pays, en détruisant leurs maisons, leurs écoles, et en assassinant et en emprisonnant tous ceux qui osent se lever contre l’occupation.

Ce n’est pas une guerre entre musulmans et juifs. C’est la conséquence d’un rapport de force entre colonisateur et colonisé : c’est un conflit politique, une lutte de libération nationale. Tout individu, faction ou mouvement qui refuse d’accéder aux exigences d’Israël, qui demande l’application et le respect de La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et cherche une paix juste et égale pour tous, sera emprisonné, torturé, exécuté ou bombardé.

La plupart des Etats, de la Ligue Arabe à l’Union Européenne en passant bien sûr par les USA, soutiennent l’agression israélienne. Les armes, chars, blindés et drones de l’armée israélienne sont livrés par ces mêmes pays, la « diplomatie » ne parle jamais de sanctions économiques, juridiques envers les criminels de guerre que sont Olmert, Barak et Livni. L’Etat français, « pays des Droits de l’Homme », est complice d’autant qu’ils garde depuis plus de 25 ans en prisons, Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais, ayant purgé sa peine, qui luttait contre l’impérialisme sioniste.

Et bien que les médias n’en parlent jamais, en Israël aussi des milliers de personnes, qu’ils soient des Palestiniens de 1948 ou des militants contre le « Mur de l’apartheid » s’opposent à la politique menée par le gouvernement, manifestent contre la guerre et contre le traitement inhumain infligé aux palestiniens, pour la libération de tous les prisonniers politiques (Marwan Barghouti…).

Tout peuple a le droit à son autodétermination, à un pays. Cela s’applique bien entendu aux Palestiniens, aux Kurdes et au Proche-Orient de nombreux peuples luttent aussi pour leurs indépendances. Pour le droit à l’autodétermination : troupes impérialistes hors du Proche-Orient (Irak, Afghanistan…).

Arrêt immédiat de l’agression militaire israélienne, des bombardements, retrait des soldats israéliens de la bande de Gaza, fin du blocus, droit aux retour des réfugiés, reconnaissance d’un état palestinien.

Solidarité avec la résistance du peuple palestinien et aux forces laïques et démocratiques palestiniennes !


15 janvier 2009
Premiers signataires : Emgann Mouvement de la Gauche Indépendantiste, Mouvement de la jeunesse socialiste 35, Mouvement des jeunesses communistes 35 , Nouveau Parti Anticapitalistes Rennes 2, Sindikad Labourerien Breizh Roazhon 2/Syndicat des travailleurs de Bretagne Rennes 2, Sud étudiants Rennes 2, Alternative Libertaire…

Source : http://rennes-info.org/Pour-l-arret-des-bombardements-a.html