Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Strasbourg - Anti-Otan - Collectif pour la libération de Georges I. Abdallah

Publié le 1 Avril 2009 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in CLGIA - Textes et mobilisations

Tract du collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah à l'occasion de la manifestation anti-Otan de Strasbourg ce samedi 4 avril 2009.


 Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !

Combattant de la cause palestinienne

Emprisonné en France depuis 1984


Contre l'Otan

Conçu pour être le bras armé des pays impérialistes occidentaux au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, l'Otan est un projet militariste des grandes puissances capitalistes pour le contrôle et la mainmise sur les ressources naturelles (pétrole, gaz, ...) et humaines.


Depuis sa création en 1949, l'Otan n'a pas cessé de s'étendre et de se renforcer, en accueillant, notamment depuis 1999, d'anciens membres du Pacte de Varsovie. C'est une machine de guerre au service de ses membres les plus forts, les pays impérialistes, au premier rang desquels on trouve les Etats-Unis et les principales puissances européennes.


La déclaration de Washington du 23 et 24 avril 1999 qui définit le nouveau concept stratégique de l'Otan déclare : « Nous maintiendrons et la solidarité politique et les forces militaires requises pour protéger nos pays et relever les défis de sécurité du siècle prochain. Nous prenons l'engagement d'améliorer nos capacités de défense pour pouvoir remplir toute la gamme des missions de l'Alliance au XXIe siècle. Nous continuerons de renforcer la confiance et la sécurité grâce à des mesures de maîtrise des armements, de désarmement et de non-prolifération. Nous réaffirmons notre condamnation du terrorisme et notre détermination de nous protéger contre ce fléau ». C'est au nom de ces principes que des populations serbes avaient été bombardées par les armées de l'Alliance atlantique et que l'Afghanistan subit une guerre menée par l'Otan depuis plus de sept ans.


Les membres de l'Otan se servent du prétexte de la lutte anti-terroriste pour renforcer les moyens de répression contre tous ceux qui s'élèvent contre la société sécuritaire que le capitalisme sécrète. En période de crise, ce sont les travailleurs licenciés, tous ceux qui s'opposent au démantèlement des restes de l'Etat-providence. C'est aussi contre eux que l'Otan travaille, expertise, expérimente, cible l'ennemi.


À l'extérieur, l'ennemi, ce sont les pauvres, le tiers-monde, ceux qui revendiquent le droit au minimum vital, ceux qui viennent dans les pays du nord chercher du travail, ceux dont les pays regorgent de ressources naturelles convoitées comme le pétrole, ceux qui refusent qu'on leur dicte quel doit être leur mode de vie, ce sont aussi les Palestiniens qui luttent pour être rétablis dans leurs droits, spoliés en 1948 par les puissances dominantes de l'Otan d'aujourd'hui. Pour imposer ses visées impérialistes l'Otan s'appuie au Moyen-Orient sur l'Entité sioniste. C'est ainsi que l'armée israélienne est systématiquement invitée à participer aux activités militaires de l'Otan et qu'on a vu en 2005 l'OTAN organiser avec l'armée sioniste des manœuvres navales au large des eaux de la Palestine.


Et si l'Etat français réintègre cette année le commandement de l'Otan c'est surtout pour apporter aux grands marchands d'armes nationaux (EADS, ...) les marchés d'armement réservés aux pays membres de ce commandement.


Le nouveau cadre de l'Otan permet d'en faire l'arme aux mains des puissances dominantes de la planète pour tenter de perpétuer la domination du capitalisme sur le monde en scrutant, surveillant, menaçant les populations. En disant non au capitalisme et à l'impérialisme, nous disons aussi non à l'OTAN et à son ordre !

 

Pour Georges Abdallah

Ce jeudi 26 mars 2009, Georges Ibrahim Abdallah, militant révolutionnaire arabe, combattant de la cause palestinienne Emprisonné en France depuis 25 ans, a eu pour une septième fois une demande de libération examinée par la justice. La décision sera mise en délibéré le 5 mai 2009.


La commission pluridisciplinaire chargée, selon la nouvelle loi sur la rétention de sûreté, de se prononcer sur son éventuelle « dangerosité » a émis un avis défavorable à sa libération, pour les motifs suivants : « par la force intacte des ses convictions qui peuvent à nouveau, si le contexte politique s'y prêtait, le pousser à se comporter en activiste résolu et implacable. »


Bientôt un quart de siècle que Georges Abdallah est en prison ! Bientôt 25 ans que les juges se plient aux décisions politiques imposées par l'Etat français soucieux de préserver ses intérêts de puissance impérialiste. Aujourd'hui ce qui est reproché à Georges Abdallah c'est de ne pas renier ses idées, de continuer à soutenir la lutte du peuple palestinien, la résistance arabe au Moyen-Orient, le combat anti-impérialiste et antisioniste. Alors que le peuple palestinien subit continuellement l'extrême violence de l'occupant sioniste et que la Palestine est menacée de destruction et de nettoyage ethnique, le combat de Georges Abdallah revêt toute son actualité et toute sa légitimité.


Meeting de solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah

Méricourt dans le Pas de Calais, Centre Max-Pol Fouchet

Vendredi 10 avril 2009 A partir de 18h 30 jusqu'à 22h00

Avec projection du film "Retour au pays du Hezbollah" de Soha Béchara et débat

Plus d'informations sur http://liberez-les.info


Blog : http://liberonsgeorges.over-blog.com/               contact : liberonsgeorges@no-log.org