Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Déclaration de "libérez-les" du 04 Décembre pour la libération de Georges Abdallah publié par le blog "linter"

Publié le 7 Décembre 2010 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Actualité - Mobilisation

banderolle-rouge-liban.jpg

 

Les camarades de Libérez-les! nous avaient demandé de lire ce message.

 

Nous avons ainsi pu joindre leurs voix à toutes celles qui se sont élevées ce 4 décembre devant les murs de Lannemezan.

 

Ou plutôt maintenant les grilles, puisque au mur d'enceinte se sont ajoutées une énorme grille, doublée d'une grille à hauteur d'homme, tout cela orné de barbelés que l'on trouve maintenant jusque sur les miradors. Superbe décoration de Noel disait une manifestante, découvrant le renforcement de la sécurité depuis les dernières manifestations auxquelles elle avait participé! On nous dit qu'à Muret, il en serait de même du champ que nous avions traversé lors de la manifestation en soutien à Jean-Marc Rouillan et aux militants d'Action directe. Le but: empêchercomplètement  l'approche de la prison.

 

Pourtant, la manifestation a largement détruit ces barrières, elle était parfaitement audible de l'intérieur et particulièrement visible au bas des grilles.

 

Solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah.

 

linter

 

Mairie de Calonne-Ricouart. Une banderole exige la libération de Georges Ibrahim Abdallah


  Lannemezan - Déclaration de Georges Ibrahim Abdallah


DECLARATION DE LIBEREZ-LES!

 

Les salaires de misère et le chômage ont eu raison de notre détermination à nous rendre à Lannemezan pour être ce jour à vos côtés en soutien à Georges.

 

Même si 1200 kms nous séparent, les camarades du Comité « Libérez-les ! » 59-62, sont avec vous et à cet instant ou Dominique lit ce petit texte, nous recueillons encore des témoignages de sympathie et de solidarité qui noircissent chaque jour le Livre d’Or que nous avons ouvert à Calonne Ricouart le 23 octobre dernier.

 

Nous l’enverrons à Georges pour Noël, ce sera notre cadeau venu de ch’nord !

 

Notre grande banderole est toujours sur le fronton de cette mairie du Pas de Calais, et dans les prochains jours elle sera déployée dans une commune du bassin minier du Nord.

 

Donc ici aussi, « Libérez-les ! » continue cette lutte pour la libération de Georges Ibrahim, avec nos moyens, avec notre pratique, et avec cette volonté qui est la nôtre de rendre visible ce combat dans les masses.

 

Très Chers-res camarades, la lutte doit continuer et doit s’intensifier jusqu’à la libération de nos camarades… Pour Georges Ibrahim et Jean-Marc, mais aussi pour Georges, pour les 11 000 palestiniens incarcérés dans les geôles sionistes (vendredi dernier le conseil municipal de Lille était occupé), pour les 5 cubains écroués dans les prisons étasuniennes (hier soir nous étions à Arras comme chaque 1er vendredi du mois), pour Mumia Jamal (nous avons déployé une banderole et fait signer des centaines de pétitions le  6 novembre) et Léonard Pelletier, pour les camarades basques (nous organisons un rassemblement le 11 en solidarité avec Aurore Martin), avec les camarades corses, kurdes, turcs, italiens, espagnols, irlandais, marocains….

 

Toutes et tous subissent la haine de classe des états et des gouvernements à la solde du capitalisme, de l’impérialisme, du colonialisme et du sionisme… de l’égoïsme et de la rancune.

 

Très chers-es camarades, nous ne sommes pas là physiquement mais nous avec vous, votre solidarité est notre solidarité, vos combats sont les nôtres, et nous vous apportons nos salutations les plus fraternelles et les plus militantes.

 

Nous apportons à notre camarade Georges Ibrahim Abdallah, toute la solidarité de classe et de fraternité.

 

Alors à bientôt, le combat continue, jusqu’à la victoire, toujours !

 

Libérez-les !

 

lIEN DU BLOG LINTER