Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Gaza Vivra ! Palestine Vaincra ! Libérez Georges Abdallah !

Publié le 4 Février 2010 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in CLGIA - Textes et mobilisations

 

 

Autocollant Georges Abdallah 

 

 

  GAZA VIVRA !

  PALESTINE VAINCRA !

 

  LIBÉREZ GEORGES ABDALLAH !

 

 

 

Il y a un an, la population palestinienne de la bande de Gaza subissait une attaque sanglante de la part des troupes d’occupation sioniste : destruction d’écoles, bombardement des bâtiments de l'ONU, d'hôpitaux, utilisation d’armes au phosphore et à l’uranium appauvri, etc. Bilan : plus de mille cinq cent morts et des milliers de blessés, certains ayant des membres arrachés…

 

En 1947, la Palestine comptait deux millions d’habitants : deux tiers d’arabes sur 94% du territoire et un tiers de juifs sur 6 %. L’année suivante, 500 villages palestiniens furent rayés de la carte et 800 000 arabes déportés.

Depuis, le nettoyage ethnique en Palestine n’a jamais cessé. 

Pourtant, malgré les déportations et les massacres (Deir Yâsîn en 1948, Sabra et Chatila en 1982, Gaza en 2009), la Résistance palestinienne n’a pas baissé les bras.

Par tous les moyens, et tous sont légitimes face à l’expansion coloniale – du boycott à la lutte syndicale/politique et la lutte armée – la Résistance continue de lutter jour après jour contre la politique d’encerclement et d’anéantissement menée par l’entité sioniste.

L’édification de ladite « barrière de séparation israélienne » en Cisjordanie est une nouvelle illustration de cette politique soutenue de facto par les impérialistes et la bourgeoisie arabe. Politique déjà soulignée par le Parti communiste de Palestine en 1931 : « Le passage de la bourgeoisie arabe dans le camp de l'impérialisme a été précipité par le congrès arabe, qui s'est tenu en été 1928. »

 

En fermant la frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte en 2009, Hosni Moubarak, allié indéfectible des impérialistes étasuniens, a poursuivi le sale boulot, donnant un gage de bonne volonté au « Nobel de la paix » Obama. Moubarak tente d’étouffer la Résistance, la prend à revers en privant la population de nourriture et de soins. Le 31 décembre dernier, sa police est même allée jusqu’à réprimer les militants de la Marche pour Gaza…

 

L’ONU peut prendre 10, 20, 100 résolutions : elles n’y changeront rien. Faire confiance aux « institutions internationales » est aussi puéril que de demander aux sionistes de se muer en pacifistes.

 

Le respect des droits inaliénables du peuple palestinien est contraire aux intérêts impérialistes dans la région et se heurte à de puissants lobbies.

 

Dès lors, il ne peut y avoir qu’une seule solution juste et durable. Elle passe par :

 

Le démantèlement de toutes les colonies

Le droit au retour de tous les réfugiés palestiniens exilés depuis 1948

La libération des 11 000 prisonniers palestiniens

La destruction du Mur

La disparition d’ « Israël » au profit d’un seul État démocratique et laïc.

 

Soutenir la Résistance palestinienne, ici et maintenant, c’est aussi témoigner de sa solidarité avec ceux qui ont lutté contre le sionisme. Tel est le cas de Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste arabe incarcéré en France depuis 1984 pour des actions de résistance revendiquées par les Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL).

 

 

 

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA)

 6 février 2010

 

liberonsgeorges@no-log.org                                           http://liberonsgeorges.over-blog.com