Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Palestine vivra ! Palestine vaincra ! Libérez Georges Abdallah !

Publié le 11 Août 2014 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Actualité - Mobilisation

free_pal.jpeg

Partout dans le monde, des manifestations de solidarité avec le peuple palestinien exigent l'arrêt des massacres de la population et dénoncent la complicité des États occidentaux et arabes avec l'agresseur israélien. 

Georges Ibrahim Abdallah, engagé dès l'âge de 17 ans dans la lutte de libération de la Palestine de l'occupant sioniste et celle de son propre pays le Liban alors envahi par l'armée isrélienne, a passé 30 années de sa vie dans les geôles françaises pour ce combat-là.

En juillet et en août, les soutiens à sa libération se sont mobilisés contre cette criminelle agression impérialiste :

A Paris :

 2014-08-09 17.26.42-copie-3  WP_20140723_002.jpg

 2014-08-02 16.28.14 

A Marseille : voir vidéo ici                                                       

marseille.jpg mars.jpg  pal_marseille.jpg

A Rennes :

Rennes-Gaza-GA.jpg


Et aussi...

carthage_310714.jpg

Au festival de Carthage à Tunis lors du concert de Marcel Khalife. Voir aussi la vidéo ici

 

nora-cortinas-copie-1.jpg

En Argentine, lors d'une exposition sur la Palestine, Nora Cortinas, co-fondatrice et présidente de l'association des Mères de la Place de Mai.

visuel Toulouse  toulouse.jpg  rue-Toulouse.jpg 

A Toulouse

soireecharlie2.jpg  soireecharlie3.jpg

A Marseille à la soirée d'hommage à Charlie Bauer le 7 août dernier.

"Partout où l'on voit fleurir l'espoir et la dignité, s'affiche en arrière plan le long parcours de la Résistance. 

 RÉSISTER ET TOUJOURS RÉSISTER JUSQU'AU CHANGEMENT DES RAPPORTS DE FORCES." Georges Abdallah