Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Retour sur la soirée-débat solidaire à Bayonne en octobre 2013.

Publié le 24 Décembre 2013 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Actualité - Mobilisation

GA com

✭ Le 22 octobre 2013, le comité Solidarité Georges Abdallah Pays basque Nord a organisé une soirée-débat en solidarité avec Georges Abdallah. Au cours de cette soirée, Gabi Mouesca, ex-prisonnier politique, ancien dirigeant de l'organisation séparatiste basque Iparretarrak, détenu 17 ans dans les prisons françaises, a apporté son témoignage solidaire et dénoncé la perpétuité.

Pour voir la vidéo, cliquer sur l'image.

gabi_2013.jpg

Message de Georges Abdallah lu au cours de cette soirée (PDF) :

 

Cher-e-s camarades cher-e-s ami-e-s,

Des années, de très longues années derrière ces abominables murs, et c’est toujours la même émotion et surtout la même résolution et la même détermination, en écho à votre mobilisation solidaire.

Ce soir, à la veille de cette trentième année de captivité, certainement camarades, vous n’êtes pas sans savoir, quelle force et quel enthousiasme votre initiative solidaire m’apporte ici dans ces sinistres lieux.

Bien entendu, camarades, nous n’ignorons nullement que ma situation est loin d’être un cas à part, isolé ou quelque peu exceptionnel ; elle répond en tous points aux critères de la politique d’anéantissement dont font l’objet les protagonistes révolutionnaires incarcérés, aussi bien ici dans les centres du système impérialiste, que là-bas dans ses périphéries.

Certainement camarades, la mobilisation solidaire tout au long de ces années passées et les multiples initiatives que vous avez su développer avec les autres collectifs, ont participé efficacement à démasquer l’acharnement judiciaire qui, soit dit en passant, n’est qu’un élément d’une large panoplie mise à disposition de la contre-révolution préventive…

Cette mobilisation et ses multiples initiatives camarades, ont aussi et surtout fortifié et conforté toujours plus la détermination et la résolution de ces prisonniers révolutionnaires derrière les abominables murs…

Mais aussi, il faut le signaler avec force, toutes ces années de mobilisation ont enrichi votre expérience et consolidé vos structures dans la diversité de leurs expressions et par là même elles ont taillé en pièces toutes les tentatives de mettre à genoux vos camarades prisonniers.

Et ce soir à la veille de cette trentième année de captivité, vous êtes toujours là camarades. Et ça me va droit au cœur et me remplit d’enthousiasme et de force…Votre solidarité ne m’a jamais fait défaut camarades. Ceux qui misaient sur l’essoufflement de votre élan solidaire en sont pour leurs frais.

Tout naturellement camarades, en assumant la solidarité comme vous le faites sur le terrain de la lutte anti capitaliste anti-impérialiste, vous apportez certainement le soutien le plus efficace aux prisonniers révolutionnaires.

A bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et autres réactionnaires arabes !

Honneur aux martyrs et aux masses populaires en lutte !

La solidarité, toute la solidarité avec la lutte du peuple palestinien et ses résistants incarcérés !

Ensemble camarades, ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons !

A vous tous camarades mes plus chaleureuses salutations rouges.

Votre camarade Georges Abdallah.

 ✭ ✭ ✭