Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Salut à Henri Alleg (1921-2013), militant de la solidarité active avec Georges Abdallah !

Publié le 23 Juillet 2013 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in CLGIA - Textes et mobilisations

th-1-copie-1.jpeg

Le Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah salue avec respect la mémoire d’Henri Alleg, notre camarade, disparu le 17 juillet.

Militant communiste, engagé avec un courage exemplaire depuis l’Algérie dans le combat anticolonial, Henri Alleg n’a jamais cessé de soutenir la lutte des peuples opprimés par l’impérialisme, et d'apporter son soutien aux mouvements et aux militants confrontés à la répression.

Cet engagement de toute une vie, il l’a exprimé entre autres ces dernières années en solidarité avec le militant communiste libanais, Georges Ibrahim Abdallah, emprisonné en France depuis 1984 pour des actes de résistance revendiqués par son organisation dans la lutte contre l’agression sioniste et impérialiste.

Ainsi, en décembre 2005, Henri Alleg présidait une des premières réunions publiques organisées dans le cadre de la campagne pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Il y donna la parole à Soha Bechara, militante communiste libanaise qui, comme lui, dut subir dans sa chair la barbarie de la torture.

Un an plus tard, en octobre 2006, à la tribune de la Bourse du travail de Saint-Denis, au côté du philosophe Georges Labica, autre grand militant anti-impérialiste disparu depuis, il appelait à dénoncer le maintien en détention de Georges Abdallah.

Nous sommes fiers d’avoir partagé ces moments de lutte avec notre camarade Henri Alleg. La solidarité active qu’il pratiquait avec les révolutionnaires emprisonnés ne cessera d’inspirer les militants engagés comme il le fut dans la résistance à l’impérialisme et au colonialisme, pour la justice sociale et la liberté.

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA)

Paris, le 21 juillet 2013