Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Women's Organization for Political Prisoners - WOFPP

Publié le 18 Janvier 2010 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Liban - Palestine

Nous publions ci-après des extraits du bulletin de décembre 2009 de la Women's Organization for Political Prisoners (WOFPP) qui montrent des conditions d’arrestation de palestiniennes par les sionistes.


L'objet de WOFPP est le soutien aux prisonnières politiques et l'obtention de la mise en liberté de tous les prisonniers politiques qui ont lutté – ou sont accusés d'avoir lutté – contre l'occupation israélienne et qui sont détenus dans les prisons israéliennes.

 

oeil-drapeau-palestinien

Extraits:

Il y a, à présent, environ 36 prisonnières politiques dans les prisons israéliennes.


Hanaa Shalabi, de Burqin, district de Jénine, une détenue administrative, a été arrêtée le 14 septembre et emmenée au Centre de Détention de Kishon (Jalameh) où les gardiens l'ont traitée de façon rude et cruelle. Ils l'ont attachée à un lit de 15.00 heures environ jusqu'au lendemain à 10.00 heures environ. Tout ce temps elle a dû rester sans boire ou manger, et sans la possibilité d'aller à la toilette.

Elle a été soumise aux interrogatoires et a été abusée verbalement. Au début d'octobre, elle a été transférée à la Prison de Hasharon. Le 6 octobre 2009, les autorités israéliennes ont donné un ordre contre elle de détention administrative de six mois.


Sumoud Qaraja, de Safa, district de Ramallah, étudiante d'assistance sociale à une des Universités Ouvertes en Cisjordanie, a été arrêtée le 25 octobre 2009 au poste de contrôle de Qalandya (un poste de contrôle israélien). L'arrestation a été très violente: Les soldats l'ont battue sévèrement; ensuite, elle a été et emmenée à Mosqobiya (Russian Compound, un centre de détention à Jérusalem), où elle a été soumise aux interrogatoires. Les interrogateurs l'ont menacée et insultée. Plus tard, elle a été transférée à la Prison de Hasharon (Tel Mond).


'Aysha 'Ghanimat, ancienne prisonnière, âgée de 19 ans, une étudiante de lycée, de Surif, district de Hébron. Le 2 septembre 2009, allant à l'école, elle a été arrêtée. Durant l'arrestation les soldats l'ont battue sévèrement et cogné sa tête contre le jeep. Elle a été emmenée à Mosqobiya (Russian Compound, un centre de détention à Jérusalem), où elle a été soumise aux interrogatoires. Pendant ces interrogatoires, elle avait les mains enchaînées derrière son dos, et les interrogateurs lui ont parlé rudement et l'ont insultée. Après environ trois semaines, elle a été transférée à la Prison de Hasharon.


Mayser 'Atiani, âgée de 45 ans, de Naplouse, qui travaille dans une association de femmes, a été arrêtée à son domicile le 10 décembre 2009. L'arrestation s'est déroulée de façon très brutale: à 1 heure de la nuit un grand nombre de jeeps a encerclé la maison où les soldats sont entrés de force. Ils ont forcé sa mère de 82 ans à attendre dehors au froid. Ensuite ils ont envahi la maison du frère de Mayser et l'ont forcé, avec sa femme et ses enfants, à attendre dehors. Elle a été emmenée à la Prison de Hasharon et mise en liberté le 21 décembre 2009.


Site : www.wofpp.org

Site en version française : http://www.wofpp.org/french/aboutus.html


Article publié sur http://liberonsgeorges.over-blog.com le 18 janvier 2010