Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Blog du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste révolutionnaire arabe emprisonné en France depuis 1984. Contact : liberonsgeorges@no-log.org Lui écrire : 2388/A221 - CP de Lannemezan - 204 rue des Saligues - BP 70166 - 65307 LANNEMEZAN

Droit au retour de tous les réfugiés palestiniens.

Publié le 14 Mai 2015 par Libérons Georges Ibrahim Abdallah in Liban - Palestine

Droit au retour de tous les réfugiés palestiniens.

"L’éclat apparent de l’entité coloniale, les colonies implantées en Palestine, le nombre des colons qui y vivent, l’armée sophistiquée qui mène les guerres destructrices, l’industrie de pointe qui gagne des marchés dans le monde, tout cela ne peut cacher ni faire oublier que l’entité coloniale, soutenue et encouragée par les puissances impériales dans le monde, est bâtie sur des massacres, qui se poursuivent jusqu’à présent, sur des expulsions, des crimes, des pillages de terres et de propriétés et sur une terrible répression militaire de toute une société, sans oublier la nature raciste de l’idéologie sioniste, fondatrice de l’entité, ni sa nature expansionniste visant à dominer la région." Fadwa Nassar (L'espoir du retour en Palestine : les réfugiers d'al-Jalil tracent le chemin.)

Le 14 Mai 1948, l'État colonial israélien est créé avec l'appui des puissances impérialistes occidentales. S'en suivit un véritable nettoyage ethnique accompagné de massacres, de destructions et d'un exode de la population palestinienne fuyant leurs villages envahis par les milices sionistes : 416 villages entièrement détruits, 800 000 Palestiniens chassés de leurs terres.

C’est la grande catastrophe, la Nakba, qui est commémorée le 15 mai de chaque année.

En rappel, un extrait de la résolution 194, adoptée le 11 décembre 1948 par l'assemblée générale des Nations unies, à la suite du départ forcé de centaines de milliers de Palestiniens (§ 11) :

(...)"qu'il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent, de rentrer dans leurs foyers le plus tôt possible et de vivre en paix avec leurs voisins, et que des indemnités doivent être payées à titre de compensation pour les biens de ceux qui décident de ne pas rentrer dans leurs foyers et pour tout bien perdu ou endommagé lorsque, en vertu des principes du droit international ou en équité, cette perte ou ce dommage doit être réparé par les gouvernements ou autorités responsables."

Aujourd'hui, 67 ans plus tard...plus de 7 millions de Palestiniens attendent de retourner chez eux.

Le droit au retour des réfugiés et de leur descendance, sur leur terre, la Palestine, est l'une des revendications fondamentales du peuple palestinien.

La commémoration de la Nakba de 1948 aura lieu dans plusieurs villes de France, comme à Toulouse, à Paris, à Lyon, à Marseille...

Aujourd'hui, 67 ans plus tard...

★ "Red Carpet", documentaire sur Gaza en ruine, présenté au festival Karama-Gaza Human Rights Film, relayé sur le blog de Linter.

★ "Et vous, de quel côté êtes-vous ?" vidéo de l'AFPS Nord /Pas de Calais :

"Les conditions de détention dans les geôles sionistes ne cessent de s'empirer de jour en jour ; et comme vous le savez Camarades, pour y faire face, la solidarité internationale s'avère une arme indispensable.

Bien entendu, les masses populaires palestiniennes et leurs avant-gardes révolutionnaires peuvent toujours compter sur votre mobilisation." Georges Abdallah.